Accueil > Villes candidates 2004

 

Meudon 2004

Ville de Meudon

Fiche de Communication : Captage d'une source en carrière

Meudon possède, sur son territoire, de nombreuses carrières de craie, dont celle de la rue du Docteur Arnaudet, exploitée pour la première fois en 1872.

Devenue plus tard une champignonnière puis, pendant la seconde guerre mondiale, une usine souterraine utilisée par les Allemands pour la fabrication d'engins de guerre, cette carrière fait l'objet depuis une vingtaine d'années d'attentions particulières de la Ville. En effet, le vieillissement du réseau de captage de cet ancien site industriel souterrain provoque l'émergence de nombreuses fuites, à l'origine de l'inondation du second niveau de la carrière. Ces infiltrations d'eau importantes (surface inondée de 200 ml), entraînant les terres de remblais, étaient à l'origine de sérieux affaissements des galeries.

C'est donc, dans un premier temps, pour des raisons de sécurité et de protection d'un site classé que la Commune a recherché des solutions visant à capter l'écoulement des eaux de source.

Diverses hypothèses furent étudiées et celle de la création d'un siphon fût retenue. Il fallait capter la source à sa sortie de la masse de craie, la stocker dans un réservoir tampon pour finalement l'évacuer par un long tuyau de 150 mètres vers l'extérieur de la carrière.

Dès lors, et au-delà de la mise en sécurité de la carrière, un nouvel enjeu apparaissait: la valorisation de la ressource en eau représentée par la source.

C'est pourquoi, en parallèle des études préparatoires aux travaux (fin 2003), une étude physico-chimique de l'eau captée fut menée, permettant de conclure qu'elle n'était pas potable mais qu'elle pouvait être sans problème utilisée pour l'arrosage.

Les travaux effectifs de fabrication et de pose du réservoir tampon furent effectués en décembre 2003 et janvier 2004, avec l'intervention très impressionnante de cordistes d'une société spécialisée. Le débit de sortie de l'eau fat relevé en janvier à 533 litres par heure.

Afin de répondre aux besoins des services municipaux (notamment le service des Parcs et Jardins), la contenance de la cuve a été portée à 30 m3. Si l'on estime à 200 le nombre de jours par an d'utilisation de la réserve, la consommation d'eau annuelle prélevée sur la source sera de 6000 m3. La Ville envisage par ailleurs la signature d'une convention de puisage avec les entreprises privées afin que celles-ci utilisent en priorité l'eau de la source plutôt que celle du réseau.

Si l'opération fut conduite tout d'abord dans un souci de sécurisation du site, la volonté de la Ville fut ensuite de valoriser la ressource en eau représentée par la source. Consciente de l'enjeu en matière d'économie des ressources, elle a alors mis en oeuvre tous les moyens nécessaires à la récupération et à l'utilisation de cette eau.

 

[Page d'accueil] [Villes candidates] [Jurys] [Comité parrainage] [Partenaires] [Historique] [Lauréats] [Contact]